30-31 janvier 2019 – RENNES (35) – Salon Bois Energie

Le CIBE sera présent les 30 et 31 janvier 2019 au Salon Bois Energie à RENNES (35).

Cela est une nouvelle occasion au sein de son stand (n° C55) :

  • de présentation de ses actions et travaux (conférences organisées le mercredi 30 janvier au matin)
  • d’échanges entre adhérents et partenaires
  • de rencontres avec le réseau des animateurs bois-énergie


Le CIBE y organise le 30 janvier de 10h à 13h une série de conférences :

  • Evolution des normes des combustibles ISO

Intervention par Clarisse FISCHER, Déléguée Générale du CIBE

Tous les 5 ans les normes sont révisées avec pour objectif de les adapter au marché et à ses évolutions, ainsi que de corriger les points limitants qui empêchent l’usage de normes ou de classes de normes. Aujourd’hui, les normes publiées en juin 2014 sur les plaquettes et granulés, notamment, sont donc en cours de révision pour une nouvelle publication cette année. De nouvelles normes sur les biocombustibles traités thermiquement et les plaquettes/broyats à usage industriel sont également en cours d’élaboration.
Cette révision est une opportunité importante pour toute la filière bois-énergie en France de remettre à niveau et adapter les normes au marché français que ce soit pour la production ou la consommation.
Aussi le CIBE en partenariat avec Propellet, RAGT et le SNPGB (Syndicat National des Producteurs de Granulés de Bois) travaille en coordination  pour  la révision en cours des normes Biocombustibles solides (plaquettes et granulés notamment) ou ISO 17225.
Cet état des lieux et les prochaines étapes vous seront donc présentés.

  • Evolution de la règlementation ICPE (arrêtés du 3 août 2018)

Intervention par Stéphane COUSIN, Conseiller technique du CIBE

Le Ministère a publié le 3 août 2018 les arrêtés de transposition de la directive 2015/2193/UE du 25 novembre 2015 relative à la limitation des émissions de certains polluants dans l’atmosphère en provenance des installations de combustion moyennes, dite « Medium Combustion Plant » ou MCP. Cette dernière s’applique aux installations de combustion de puissance thermique nominale comprise entre 1 et 50 MW. La directive établit des règles visant à limiter les émissions atmosphériques de dioxyde de soufre (SO2), d’oxydes d’azote (NOx) et de poussières, ainsi que des règles visant à surveiller les émissions de monoxyde de carbone (CO).
Sa transposition en droit français est assurée par un décret et 5 arrêtés entrés en vigueur au 20 décembre 2018.
Les évolutions principales analysées par le CIBE seront présentées.

  • Valorisation énergétique des bois en fin de vue issus de l’ameublement : Quelles potentialités ?

Intervention d’un représentant de CEDEN, Biomasse Normandie et/ou ECO-MOBILIER

Depuis une vingtaine d’années, l’Union européenne a établi des directives et règlements en vue d’intégrer, dès la conception des biens mis sur le marché, les conditions de leur fin de vie. L’objectif est de minimiser les flux mais également de faciliter la réutilisation, le recyclage matière et la valorisation énergétique. Les États membres ont adopté à cet égard des stratégies différentes ; en France, la responsabilité du recyclage élargie du producteur (REP) se généralise au travers de la création d’Eco-organismes, rassemblant les professionnels de chaque filière et garantissant matériellement ces objectifs.
Pour la filière mobilier, l’État a ainsi agréé Éco-Mobilier, qui prend en charge la gestion de la fin de vie des Déchets d’Éléments d’Ameublements (DEA) des particuliers, un second Eco-organisme ayant été agréé pour les DEA des professionnels (VALDELIA).
À ce titre, Éco-Mobilier prévoit d’ici 2023 la collecte de près de 1 000 000 tonnes de DEA, dont les 2/3 environ sont constitués de bois. Près de 230 000 tonnes par an seraient à orienter vers des chaufferies collectives et industrielles.Bien que divers programmes aient été conduits antérieurement (SRBTP et ECIRBEN), ce type de déchets est actuellement encore relativement mal connu. Éco-Mobilier a souhaité donc soulever cette difficulté en lançant une grande campagne de caractérisation des DEA bois à l’échelle nationale.
Il a donc missionné l’Association Biomasse Normandie et le Cabinet CEDEN pour analyse de façon plus détaillée la composition des bois en fin de vie issus d’ameublement. L’état d’avancement de cette étude vous sera présentée.

  • Animation bois-énergie : des compétences au service des filières locales bois-énergie
Intervention par Elodie PAYEN, Chargée de projets du CIBE, association AILE et/ou interprofession Forêt-Bois de Bretagne « ABIBOIS »
Les animateurs bois-énergie sont des acteurs locaux missionnés par les collectivités territoriales et l’ADEME pour soutenir le développement cohérent des filières bois-énergie (collectif et industriel) territoriales. Soutien à la structuration de l’approvisionnement, estimations techniques et financières des projets de chaufferies, connaissance de l’état d’avancement des installations et des acteurs en place, venez (re)découvrir leurs compétences et ceux qui oeuvrent sur votre secteur !

Voici la présentation officielle du Salon :

Le focus du Salon Bois Energie 2019 est l’énergie à partir de bois et de déchets de bois pour les secteurs de l’industrie et des collectivités.

Les combustibles du bois issus des résidus forestiers, les déchets du bois « en fin de vie » ou encore les déchets du bois issus des processus industriels sont les matières premières principales pour la création d’énergie pour l’Industrie et les Collectivités sous forme de chauffage, chauffage et électricité et éventuellement de méthane (via la méthanation du syngas) ainsi que la production de combustibles bois à haut pouvoir calorifique tels que les black pellets ou la bio-huile.

Un large programme pour les deux jours incluant un riche programme de conférences internationales avec traduction simultanée, des Rendez-Vous d’Affaires Internationaux, des visites techniques, le Concours de l’Innovation etc… et trois événements complémentaires en parallèle pour l’énergie biomasse et le traitement de l’eau font de Bois Energie le rendez-vous incontournable pour 2019 !

De plus, Bois Energie se déroulera en parallèle avec trois autres Salons sur des domaines liés :

  • Biogaz Europe : est le salon précurseur international pour le gaz vert renouvelable – c’est à dire le biogaz, le biométhane (injection, méthanation) et le biognv – qui est produit à partir des flux de déchets organiques.
  • ReGen Europe : un nouveau salon dédié à la valorisation énergétique et aux sous-produits issus des flux de biomasse et des déchets.
  • Carrefour de l’Eau : tous les aspects liés à la gestion et au traitement de l’eau

Chiffres-clés de Bois Energie 2019 prévisionnels :

  • 100 exposants de toute l’Europe
  • 2 000 visiteurs professionnels sur les deux jours

Pour plus de détails, merci de consulter www.bees.biz.