27-30 nov. 2018 – LYON (69) – Salon Pollutec – 2 conférences animées par le CIBE

Le 28ème salon international des équipements, des technologies et des services de l’environnement a eu lieu du 27 au 30 novembre 2018 à Lyon à Eurexpo.

Le CIBE a souhaité être présent dans le cadre de ses missions de sensibilisation des industriels au bois-énergie.
Au programme de cette année concernant notre secteur d’activité :

  • Pollutec accueillera une zone bois-énergie
  • Des conférences traitant de la biomasse
  • L’organisation de rendez-vous d’affaires avec des représentant territoriaux et des industriels
  • La visite de délégations officielles (pays étrangers, fédérations, collectivités) sur les villages

Pour la première fois, le CIBE y a tenu un stand, il s’est situé sur la zone dédiée au bois-énergie. Nos adhérents Bois Négoce énergie, Compte-RFibois 26-07, Nass&Wind bois énergie, Prossergy  y étaient présents également !

Le CIBE y a animé deux conférences :

  • Forum « Energie » : « Le bois-énergie, une opportunité pour l’industrie »

Proposée par le CIBE, cette conférence a pour objectif de présenter les atouts du bois-énergie en industrie, en particulier dans un contexte où la tarification du carbone prend de l’ampleur, ainsi que les dispositifs de soutien financier et les compétences des acteurs de la filière mises au service des porteurs de projets.
Depuis longtemps utilisé dans l’industrie du bois (scieries, menuiseries, papeteries, usines de panneaux…) en tant que mode de valorisation des sous-produits de l’activité principale, le bois-énergie se développe dans d’autres secteurs industriels depuis les années 2000 et tout particulièrement depuis la mise en place du Fonds Chaleur en 2009.
Les atouts du bois-énergie sont nombreux, tant d’un point de vue technique qu’économique, environnemental ou territorial. Ils se trouvent en outre renforcés par les politiques de lutte contre le changement climatique mises en œuvre aux niveaux européen et national : que les installations de combustion industrielles soient concernées par le système d’échange de quotas de CO2 ou la contribution climat énergie, le recours aux énergies fossiles aura un impact économique important à court ou moyen terme. Neutre du point de vue des émissions de carbone, le bois-énergie s’avère une alternative intéressante.
Enfin, le panel de compétences des acteurs de la filière bois-énergie et les retours d’expérience des industriels disposant d’installations biomasse permettent de bien appréhender les points clés de l’utilisation du bois : caractéristiques des besoins énergétiques (chauffage, process divers), usage du bois seul ou en complément d’une valorisation de sous-produits lignocellulosiques, modalités de montage technique et financier des projets, approvisionnement en combustible, performance d’exploitation…
Intervenant : Stéphane COUSIN, conseiller technique au CIBE

  • Forum « Industrie durable » : « A chacun sa solution bois-énergie ! Choix de la technologie de combustion en fonction des besoins thermiques à satisfaire et des ressources biomasse disponibles »

Proposée par le CIBE, cette conférence a pour objectif de présenter les solutions bois-énergie adaptées à la satisfaction des besoins industriels de process (vapeur, eau chaude…) / chauffage et leurs performances énergétiques et environnementales.
Depuis longtemps utilisé dans l’industrie du bois (scieries, menuiseries, papeteries, usines de panneaux…) en tant que mode de valorisation des sous-produits de l’activité principale, le bois-énergie se développe dans d’autres secteurs industriels depuis les années 2000 et tout particulièrement depuis la mise en place du Fonds Chaleur en 2009.
Les technologies bois-énergie disponibles peuvent contribuer à la satisfaction de l’ensemble des besoins industriels de process, de chauffage et de production d’électricité (voire de froid) par le biais de vapeur haute ou basse pression, d’eau chaude ou surchauffée, d’air chaud ou de fluide thermique caloporteur, et ce dans une gamme de puissance de quelques dizaines de kW à plusieurs dizaines de MW.
En outre, des combustibles issus de tous types de bois (plaquettes forestières, écorces, broyats d’emballages en bois, granulés…), biomasses agricoles (pailles, miscanthus, coques de tournesol…) ou sous-produits de l’industrie agroalimentaire (tourteaux, grignons d’olives, pépins de raisins…) peuvent être utilisés, seuls ou concomitamment, dès lors que l’installation de combustion est dimensionnée en fonction.
Enfin, les chaufferies bois industrielles, entièrement automatisées et équipées de systèmes de dépoussiérage des fumées, présentent de bonnes performances énergétiques et environnementales.
Intervenants : Stéphane COUSIN, conseiller technique au CIBE, ainsi que des constructeurs de chaudières bois et/ou fournisseurs de solutions clés en main bois-énergie adhérents du CIBE

Site internet du Salon : http://www.pollutec.com/