5 mars 2020 – Orléans – Journée technique « 1ère année de fonctionnement d’une chaufferie biomasse »

.

Le CIBE, en partenariat avec l’ATEE et Arbocentre, et avec le soutien de l’ADEME, a organisé une journée technique le jeudi 5 mars 2020 à Orléans intitulée :

1ère année de fonctionnement d’une chaufferie biomasse :
une période charnière pour une exploitation pérenne et optimisée

Elle a donné lieu à une série de conférences basées sur les retours d’expériences de toutes tailles d’installations bois-énergie, l’expertise de professionnels et les travaux du CIBE. Malheureusement, la visite de la chaufferie de cogénération biomasse d’Orléans Sud prévue l’après-midi a dû être annulée, elle a néanmoins été présentée en salle (réseau de chaleur de 25 km en eau surchauffée – cogénération vapeur – 90 000 tonnes de bois déchiqueté par an – Puissance chaudière : 25 MW (dont production électrique : 7,5 MWé) – Exploitation : Dalkia Biomasse Orléans – Concessionnaire : SOCOS (filiale de Dalkia) – Mise en service : 2012)

.

Contexte et objectifs de la journée :

La première année de fonctionnement est la période de prise en main de l’installation biomasse et de constitution de l’expérience, au-delà d’une mise en service industrielle et d’une réception. C’est la période reconnue comme déterminante dans la réussite d’une opération.

Chaque acteur – maitre d’ouvrage, maitre d’œuvre, constructeur d’équipement, exploitant et fournisseur de combustible – a sa part de responsabilité dans un tel projet. Pour cadrer au mieux le déroulement, il est indispensable d’avoir certains documents tels que les contrats d’approvisionnement ou d’exploitation.

Lors de cette journée, les différents acteurs sont venus partager leurs recommandations sur les réflexes à avoir pour le suivi du bon fonctionnement de la chaufferie et le maintien d’une communication rodée tout au long de l’exploitation de l’installation.

Le programme et les présentations faites lors de cet événement sont disponibles en cliquant ICI.