Mobilisation des acteurs de la filière bois-énergie pour préparer le plan de relance

Les institutionnels, le CIBE, ses adhérents et les acteurs de la filière bois-énergie se mobilisent pour que le bois énergie est sa place dans le plan de relance.

CIBE

Le CIBE a produit :

  • une note sur les impacts du COVID sur la filière bois-énergie (collectif et industriel), consultable ici, conclue sur la nécessité d’un plan de relance dans le cadre du Groupe de Travail interministériel bois-énergie.
  • une note technique de clarification sur le port du masque pour la protection contre le Covid-19 et les poussières de bois, consultable ici.

N’hésitez pas à nous faire part de vos difficultés de terrain afin que nous puissions les faire remonter au Ministère et au CSF (Comité Stratégique de Filière) Bois.

 

Mathieu Fleury, Président du CIBE, a été interviewé par Batijournal d’une part, pour évoquer la continuité d’activité des acteurs de la filière pendant la crise sanitaire (voir la vidéo ICI) et d’autre part, pour répertorier les enseignements tirés de cette crise (voir la vidéo ICI).

ADEME

« 18 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) en France ont pour origine les activités industrielles. Décarboner l’industrie est une condition à l’atteinte des objectifs climatiques que la France s’est fixés. »

Dans le contexte du plan de relance, le Gouvernement met en place un soutien ambitieux et volontariste à la décarbonation de l’industrie de 200 M€ disponible dès 2020, et qui a vocation à être poursuivi en 2021 et 2022.

Dans ce cadre, l’ADEME lance début septembre un appel à projets pour des installations de chaleur bas carbone à partir de biomasse ou de combustibles solides de récupération (CSR), dispositifs historiques de l’ADEME pour apporter des aides à l’investissement (clôture mi-octobre 2020).

Les projets permettant une décarbonation significative de la production de chaleur seront priorisés au titre du Plan de Relance et pourront bénéficier, dans certains cas, d’une aide complémentaire au fonctionnement. 3 webianires sont organisés le 16,18 et 25 septembre information et inscription ici.

Comité Stratégique de la Filière Bois

Le Comité Stratégique de la Filière (CSF) Bois met à disposition pour la filière le guide de plan de continuité d’activité (PCA) pour les entreprises de la filière bois et ameublementconsultable ici (version du 6 avril 2020).
En réponse à la demande du CNI,  le CSF Bois a animé une réflexion des fédérations professionnelles sur les conditions d’une reprise immédiate d’activité, sur la relance économique et sur la proposition de mesures sectorielles favorisant cette relance. Voici la note résumée pour les décideurs de la filière bois consultable ici  (version du 17 avril 2020).

AMORCE

AMORCE a rédigé une contribution au plan de relance en faveur de la transition écologique des territoires, consultable ici.
Les propositions concernant le bois-énergie sont les suivantes :

  • Lancer un grand plan de relance des réseaux de chaleur et de froid permettant le déclenchement de nouveaux projets et l’atteinte des objectifs pour 2030
  • Fixer l’enveloppe du Fonds chaleur à 500 millions d’euros jusqu’en 2025

FEDENE

Dans le cadre du plan de relance, la FEDENE rassemble dans un document onze propositions autour des réseaux de chaleur et de froid, de la rénovation énergétique des bâtiments et du Facility Management.

5 fiches présentent des démarches pour le développement des réseaux de chaleur et de froid, portées par le SNCU.
Elles sont consultables ici

FNB

Dans le cadre du plan de relance, la FNB a fait des propositions en 5 axes pour accompagner la filière forêt bois française, consultables ici :

  1. Economie locale
  2. Activité sécurisée
  3. Financement
  4. Emploi – Formation
  5. Changement climatique

FNCCR

La FNCCR a réalisé deux notes d’information compilant quelques éléments centraux sur la continuité des services publics de la chaleur en période d’épidémie, concernant la livraison du combustible bois, le développement d’un plan de continuité de service, les conseils d’organisation du travail et les suspensions éventuelles de factures (d’une part pour ceux qui livrent des particuliers, d’autre part pour ceux qui livrent des entreprises de type TPE/PME), Note « Réseaux de chaleur : continuité d’activité et déplacements » ici et Note « Lettre d’infos sur les premiers retours de l’enquête » ici.

SER 

Le SER a rédigé des propositions pour les énergies renouvelables dans le cadre du plan de relance économique, consultable ici.

8 mesures sont proposées pour le bois énergie :

  1. Mettre en place un groupe de travail ministériel sur le bois-énergie
  2. Relancer un appel d’offres CRE pour la cogénération biomasse
  3. Simplifier le dispositif pour le bois domestique avec un montant unique
  4. Elargir le coup de pouce chauffage CEE
  5. Appliquer un taux de TVA réduit à 5,5% sur les biocombustibles performants
  6. Mettre en oeuvre un dispositif venant compenser le différentiel de coût
  7. Accentuer la part du bois d’origine française dans la construction
  8. Equipements de séchage de la biomasse éligibles au Fonds chaleur

Rappels des mesures gouvernementales

Face à l’épidémie du Coronavirus Covid-19, le gouvernement est en solidarité totale avec les entreprises et leurs salariés, et continuera d’être pleinement mobilisé dans les jours et les semaines à venir. Brun

o Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, ont reçu, à plusieurs reprises, les acteurs économiques nationaux ainsi que les partenaires sociaux sur l’impact du Coronavirus Covid-19 sur l’activité économique. Une cellule de continuité économique a été activée pour mieux gérer l’impact sur l’économie à travers une prise quotidienne de décisions.
Pour en savoir plus sur les mesures gouvernementales, consultez :

Le 3 mai 2020 le Ministère du Travail a publié un protocole national de déconfinement pour les entreprises, téléchargeable ici sur son site internet.