19 octobre – Lancement des Assises de la forêt et du bois

Le lancement des Assises de la forêt et du bois s’est déroulé en visioconférence le 19 octobre sous la houlette de Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Emmanuelle Wargon, ministre déléguée en charge du Logement, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, et Bérangère Abba, secrétaire d’Etat à la Biodiversité et en présence de 151 représentants de la filière.

Partant des stratégies existantes et des rapports de référence sur la filière forêt-bois, quatre groupes de travail thématiques qui se réuniront d’octobre à janvier 2022, ont été formés :

  1. Garantir le rôle de la forêt et du bois dans l’atteinte des objectifs de neutralité carbone
  2. Renforcer la résilience des forêts et des écosystèmes forestiers, préserver la biodiversité et valoriser les services rendus par les forêts
  3. Renforcer les capacités de valorisation de la ressource nationale par un tissu industriel français diversifié et compétitif   
  4. Rénover le cadre de concertation territoriale entre propriétaires forestiers et parties prenantes sur la gestion des forêts

Groupes de travail ouverts à tous sur inscription auprès de assises-foret-bois@agriculture.gouv.fr 

Ces assises seront clôturées fin janvier 2022 avec la publication d’une synthèse des travaux et d’une série de propositions opérationnelles.

Télécharger le dossier de presse

Voir le replay du lancement des Assises

———————

Redéploiement de 100 millions d’euros de France Relance en faveur de la filière forêt et bois

Lors d’un déplacement en Vendée aux côtés de plusieurs membres du Gouvernement le 24 juillet 2021, le Premier ministre Jean Castex avait annoncé le déblocage d’une enveloppe de 100 millions d’euros pour abonder les différents dispositifs de soutien à la filière forêt-bois. Ils s’ajoutent donc aux 200 millions d’euros déjà consacrés à la relance de la filière forêt et bois.

De plus, pour assurer l’avenir à long terme de cette filière d’importance nationale et si particulière pour notre société, le Premier ministre avait demandé aux ministres Julien Denormandie, Agnès Pannier-Runacher et Bérangère Abba d’organiser dès la rentrée des Assises de la forêt et du bois en tant qu’espace de dialogue, décliné dans les territoires, en cohésion entre les acteurs amont et aval, mais aussi les experts, les associations pour nourrir la vision la plus large possible de la forêt française et de la filière bois de demain. 

Lire le communiqué de presse du 24 juillet Premier ministre

.