Coûts de production

Décomposition des coûts de production des combustibles bois déchiquetés

Pour répondre aux interrogations récurrentes des maîtres d’ouvrages de chaufferies et de leur exploitants sur l’incompréhension de la diversité des coûts de combustibles bois déchiquetés rendus chaufferies selon leur nature, la COM APR a engagé en 2010 un travail sur la décomposition des coûts de combustibles bois déchiquetés. Ce travail a pour objectif de mieux évaluer l’importance des différents paramètres dans les coûts de ces combustibles bois, de constituer des références pour les coûts de production des principaux types de combustibles bois déchiquetés et de contribuer ainsi à une indexation des prix qui reflète la réalité des itinéraires techniques et des chaînes de production aboutissant à ces types de produits différents.

Télécharger la présentation résumée de l’analyse des coûts de production de juin 2011.
Contenu réservé aux adhérents

La compréhension des structures de prix des combustibles bois est un enjeu majeur pour le développement de projets bois énergie par des maîtres d’ouvrages publics ou privés qui souhaitent avoir une meilleure lisibilité de l’économie de leur projet.

Le travail d’enquête de la COM APR a pour objectif d’établir une lisibilité de la construction des coûts de production des principaux types de combustibles plaquettes livrées en chaufferie bois selon leur origine (avec ou sans passage par plateforme). Les schémas simplifiés de structure de coûts de production des principaux types de plaquettes bois énergie ont également pour finalité de constituer des références utilisables pour le suivi-contrôle de l’indexation des prix des combustibles dans les contrats d’approvisionnement (plus conforme aux réalités de la production de ces combustibles bois).

Ce travail n’a cependant pas vocation à être exhaustif de tous les cas de figure mais représentatif des principaux itinéraires techniques de production de combustibles bois déchiquetés. Un nombre limité de cas-types (donc de produits) a été retenu, afin que les éléments de décomposition soient transposables et « renseignables » quelque soit la situation et la région.

Deux grilles d’enquête (l’une pour coûts de production de plaquettes bois, l’autre pour coût de production des opérations sur plateforme) ont été élaborées de manière concertée avec les professionnels membres du CIBE participant aux travaux de cette commission. Une notice explicative est jointe à ces deux grilles.

Télécharger le rapport complet d’analyse 2011.
Contenu réservé aux adhérents

Attention : il s’agit de coût hors transport

La grille d’enquête « combustible » est basée sur une typologie de plaquette bois énergie selon des itinéraires techniques et des critères simplifiés. Les coûts matière, exploitation, broyage sont recherchés, hors transport. Ainsi ont été retenus :

  • 3 catégories de plaquettes forestières selon leur origine et itinéraires techniques (BE induit par une coupe d’éclaircie BO, BIBE en coupe dédiée ou coupe rase, BE récupéré sur travaux forestiers type défrichement)
  • 3 catégories de plaquettes dites de linéaire (bocagères, urbaines, élagage routier)
  • 2 catégories de bois en fin de vie (bois de recyclage et déchets verts/refus criblage)

Les produits connexes des scieries et industries du bois n’ont pas fait l’objet d’enquêtes considérant que les enquêtes prix du bois menées par le CEEB permettent déjà de cerner la totalité des types de produits de cette nature en l’absence d’itinéraires techniques spécifiques à ces types de produits.

La grille « plateforme » concerne les coûts de production à partir d’une typologie de plateforme (coûts directs des opérations et coûts indirects de la PTF) : 5 types pré-identifiés selon capacité annuelle (tonnage), mode de gestion, types d’opérations et types de produits (seules les activités BE sont comptabilisées).
Contenu réservé aux adhérents
Contenu réservé aux adhérents
Contenu réservé aux adhérents

 

NB : Les données ont été renseignées à partir des sites et des activités propres de production de plaquettes bois déchiquetés de chacune des structures d’approvisionnement enquêtées, principalement membres du CIBE. Le traitement (confidentiel et mutualisé) des données a ainsi concerné plus d’une quarantaine de réponses.