ACTUALITES

mardi 12 mars 24
  • Réunion de la commission ANI du CIBE
    réservée aux adhérents

lundi 18 mars 24
  • Webinaire ADEME/CIBE "Enjeux de la qualité de l'air et impact des petites chaufferies biomasse"

    A destination des animateurs bois-énergie et opérateurs Contrat Chaleur Renouvelable de l'ADEME
    Pour en savoir plus, contactez Elodie PAYEN e.payen[at]cibe.fr

mardi 19 mars 24
  • Réunion de la commission MOP du CIBE
    réservée aux adhérents

jeudi 28 mars 24
  • Formation "Réglementation applicable aux installations de combustion et à leurs émissions atmosphériques (rubriques 2910/3110)"

    Organisé par le CITEPA
    Pour en savoir plus.

jeudi 25 avril 24
  • LYON (69) - Formation "SOLUTIONS BOIS ÉNERGIE : MIEUX LES PRESCRIRE DANS VOS PROJETS"

    Organisé par FIBOIS AURA
    Pour en savoir plus.

Colloque du CIBE - Automne 2024 - Appel à candidatures "innovations"

L’innovation, les technologies en développement et les projets de R&D seront à l’honneur du prochain colloque du CIBE ! 

Le Comité Interprofessionnel du Bois-Énergie, CIBE, est aujourd’hui reconnu comme le référent sur les questionnements techniques, règlementaires, économiques et environnementaux du bois-énergie, mais aussi comme une entité nationale garante de l’intérêt collectif et public du développement du bois-énergie. Il coordonne depuis 2006 les réflexions et les démarches des acteurs pour professionnaliser les pratiques et promouvoir les chaufferies de petites à fortes puissances grâce au savoir-faire et à l’expertise des professionnels.
Son colloque est donc un événement incontournable de la filière qui aborde les enjeux du bois-énergie collectif et industriel, d’amont en aval (de l’approvisionnement en biomasse à l’exploitation des installations en passant par le montage des projets), des différents usages (de la cogénération, de l’industrie, des réseaux de chaleur, des agglomérations), ainsi que de sujets transversaux (la coopération entre acteurs de la filière dont les collectivités et les performances environnementales).

Quelles innovations, technologies en développement et  projets de R&D 
permettent de répondre aux enjeux du développement à venir du bois-énergie ?

Durabilité, qualité, efficacité et décarbonation, de la récolte à la combustion seront à l’honneur de ce colloque sur le même format que l’édition 2022.

Pour mettre en avant vos innovations, répondez à notre appel à candidatures. Il s’adresse à tous nos adhérents (actuels et à venir) et propose plusieurs formules : interventions orales sur scène, stand d’exposition dans l’espace déjeuner & pauses, ou les deux ! Le CIBE sélectionnera les candidatures en fonction de leurs caractères innovant et opérationnel.

Consultez les modalités de candidature ici (date de clôture : 24 mai 2024).
Des questions ? Benoît MEAUDRE, responsable de projets au CIBE, est à votre écoute au 09 53 58 82 65 et b.meaudre[at]cibe.fr

.

Le CIBE au Salon Bio360 expo à Nantes les 24 & 25 janvier 2024

Le CIBE a tenu un stand collectif avec deux de ses adhérents, Chaleur Bois Qualité Plus & Propellet France, au salon Bio 360 Expo les 24 et 25 janvier derniers à Nantes.

L'occasion de mettre en valeur les actualités de la filière et ses adhérents, également via des conférences :

  • Mise en œuvre de la directive sur la durabilité de la biomasse "RED" par Nathalie BOURGEAIS de la DREAL Pays de la Loire, Clarisse FISCHER (Déléguée Générale du CIBE) et Stéphane PRIGENT (animateur bois-énergie de FIBOIS Pays de la Loire)
  • Enjeux du développement du bois-énergie industriel et collectif en France : où en sommes-nous ? Quels objectifs ? Comment les atteindre ? par Damien CHAGNAUD (Responsable de projets du CIBE)
  • Sortie de Statut de Déchet (SSD) des déchets verts par Matthieu CAMPARGUE (Directeur de RAGT énergie) et Clarisse FISCHER (Déléguée Générale du CIBE)
  • Réseaux de chaleur et de froid : Décarboner les bourgs et petites villes avec les réseaux bois par Damien CHAGNAUD (Responsable de projets du CIBE) et Stéphane PRIGENT (animateur bois-énergie de FIBOIS Pays de la Loire)

Les supports de ces présentations sont mis en ligne sur cette page de notre site. 

En savoir plus sur Bio360 Expo

.

Directives européennes RED II / RED III

Les ministères de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires & de la Transition énergétique vous accompagnent sur la question de la durabilité des bioénergies. 

Dès 2023, les opérateurs nouvellement assujettis à la mise en place d’une traçabilité dédiée concernant les critères de durabilité de la biomasse, de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’efficacité énergétique, sont appelés à se rapprocher des systèmes de traçabilité et des organismes certificateurs indépendants reconnus pour la RED II afin de trouver le plus adapté à leur situation, mettre en place la traçabilité RED II et organiser le premier audit dans le courant de cette année. 

Afin de comprendre les enjeux et les obligations liés à la durabilité des bioénergies au sens de la directive européenne RED II, les ministères de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires & de la Transition énergétique ont résumé ses différents aspects, des principes généraux aux quotas carbone en passant par la mise en œuvre opérationnelle, sur une page dédiée de leur site internet.

Février 2024

La page web "durabilité des bioénergies" a été complétée par une série de vidéos explicatives concernant la déclaration de durabilité au titre de l'année 2023 pour les opérateurs énergétiques obligés RED II sur leur production d'électricité et/ou de chaleur à partir de biomasse.

Ces vidéos détaillent onglet par onglet le tableur de déclaration de durabilité qui doit être rempli et déposé en ligne par les opérateurs avant le 29 février 2024. Ces déclarations concernent la totalité des approvisionnements 2023, et doivent être accompagnées d'un document annexe détaillant les calculs d'émissions de GES réalisés par l'opérateur lorsque ces derniers sont requis.

Pour rappel, les opérateurs énergétiques obligés ETS doivent également déposer les documents attestant de la durabilité via l'outil GEREP avant le 28 février 2024 s'ils sont soumis également au titre du code de l'énergie ou seulement sur GEREP le cas échéant.

Janvier 2024

La page web "durabilité des bioénergies" a été complétée avec les consignes sur les déclarations de durabilité sur l'année 2023 pour les opérateurs énergétiques obligés RED de production d'électricité et/ou de chaleur.
Ces déclarations sont attendues d'ici le 29/02/2024.
Les détails sont également fournis concernant les installations soumises au marché ETS.

  • Un tableur de déclaration de durabilité au format imposé
    • Tout opérateur devra renseigner la totalité des approvisionnements de l’année 2023 dans ce tableur.
    • Le tableur est disponible en ligne.
    • Un document d’aide à la déclaration est également disponible.
  • Un document annexe (format libre) détaillant les calculs d’émissions de gaz à effet de serre réalisés par l’opérateur lorsque ces derniers sont retenus 
    • Ce second document détaillant les calculs GES n'est attendu que lorsque l'opérateur utilise des lots de combustibles ou intrants qui sont soumis à ces exigences de réduction de GES, et qu'il a effectué un calcul en valeurs réelles, pour toute ou partie du calcul.
    • Si l'opérateur a recouru uniquement à des valeurs par défaut de la directive, ou valeurs représentatives de la filière bois énergie, ce document annexe n'est pas exigé.

Un formulaire « démarches simplifiées » est accessible afin de permettre le dépôt des deux documents attendus, et de permettre à l’opérateur de répondre à quelques questions complémentaires sur sa situation et celle de ses fournisseurs.

Concernant l'année 2022, pour les opérateurs producteurs d'électricité et chaleur qui n'ont pas rendu leur déclaration et se trouvent actuellement en situation de non conformité réglementaire, les deux formulaires démarches simplifiées (solide/biogaz) précédemment ouverts de septembre à novembre 2023 sont rouverts de façon exceptionnelle jusqu'au 29/02/2024.

24 janvier : L'actualité de la transposition de ces directives ont été présentées au Salon Bio360 à Nantes, vous pouvez accéder aux supports sur cette page.

30 janvier : Le Consortium dédié à la transposition des directives "RED" composé de CIBE, CNPF, COPACEL, EFF, FEDENE, FNB, FNCOFOR, FNEDT, FRANSYLVA, ONF, ONFE, UCFF et SER a mobilisé Solagro pour effectuer avec le soutien de France Bois Forêt et du Ministère de l'Agriculture une étude sur la constitution de valeurs GES [gaz à effet de serre] dans la filière bois énergie française dans le cadre de la directive RED II. Cette étude est téléchargeable ici.

Décembre 2023

Le Ministère a mis en ligne la traduction en anglais de l'analyse de risques. Vous pouvez la télécharger sur ce lien et la retrouver en ligne ici : https://agriculture.gouv.fr/durabilite-de-la-biomasse-forestiere-criteres-red-ii

Octobre 2023

Le texte de la nouvelle Directive européenne sur la promotion de l’énergie produite à partir de sources renouvelables (RED III) a été publié le 30 octobre au Journal officiel de l'Union européenne. Il s'agit de la Directive (UE) 2023/2413 du Parlement européen et du Conseil du 18 octobre 2023 modifiant la directive (UE) 2018/2001, le règlement (UE) 2018/1999 et la directive 98/70/CE en ce qui concerne la promotion de l’énergie produite à partir de sources renouvelables, et abrogeant la directive (UE) 2015/652 du Conseil

La transposition par les états membres doit se faire dans les 18 mois à partir de cette date de publication (avril 2025).
Voici le lien vers la version française.

Septembre 2023

28 septembre : Annonce du Ministère

Pour en savoir plus consultez cette page dédiée du Ministère de la Transition Energétique : https://www.ecologie.gouv.fr/durabilite-des-bioenergies

Pour tenir compte des difficultés présentées par le manque d’auditeurs disponibles en France, le processus de mise en œuvre suivant a été publié sur le site du ministère :

  • Pour les opérateurs des installations de production d'électricité et/ou de chaleur à partir de biomasse solide, de déchets solides ou liquides, « obligés RED II » au titre du code de l’énergie, et/ou « obligés ETS » au titre du code de l’environnement : l’exigence d’audit de certification d’ici fin décembre 2023 est maintenue. La DGEC précise qu’aucune priorité ne peu être établie à ce stade entre les deux catégories d’obligés et que tous doivent être certifiés.
  • Pour les fournisseurs de biomasse déjà certifiés PEFC : aucune démarche spécifique n’est attendue à ce stade. Un point d’étape sera fait début décembre 2023 avec PEFC concernant le statut de sa reconnaissance en tant que système volontaire RED II par la Commission Européenne. La DGEC précise que l’ensemble de ces opérateurs devront être certifiés RED II pour fin 2024. Aucun audit programmé après la reconnaissance de PEFC ne doit ignorer les exigences RED II, quitte à adapter le calendrier d’audit. Pour un opérateur prévoyant de se faire certifier RED II uniquement en 2025, la biomasse sera considérée comme non durable pour l’année 2024.
  • Pour les fournisseurs de biomasse non certifiés PEFC : a minima, une démarche formelle doit être engagée d’ici fin 2023. Un justificatif de prise de RDV doit être disponible pour le 31 décembre 2023 et un audit doit être programmé au plus tard d’ici la fin du 1er semestre 2024.

28 septembre : Intervention du Ministère à la réunion plénière du CIBE

Replay et supports en ligne ici

Mise en place d'une démarche simplifiée à compléter (< 20 sept) & questionnaire démarches certifications (< 5 oct)

  • Pour les installations de production d'électricité et/ou de chaleur à partir de biomasse solide, les opérateurs sont invités à compléter le formulaire suivant jusqu'au 20 septembre 2023 soir :
    https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/declaration-2022-elec-chaleur-solide-liquide
  • Dans le cadre des démarches certifications RED II pour 2023 :
    La DGEC demande aux opérateurs des installations de production d'électricité et/ou chaleur, qu'elles soient obligées RED II (code de l'énergie) et/ou obligées quotas carbone ETS (code de l'environnement), de remplir le questionnaire en ligne suivant pour chacune des installations à l’échéance ferme du 5 octobre soir.

Juin 2023

6 juin : Analyse de risque publiée par le ministère de l'Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire (MASA)

Télécharger l'analyse de risque

Consulter la page dédiée du site internet du MASA

Mars/Avril 2023

Modèles d’attestation et de déclaration

A la suite du webinaire de février 2023, le consortium a élaboré un modèle d'attestation et un modèle de déclaration RED II à télécharger librement. 

En avril 2023, deux notices associées à ces modèles ont été mises en place :

Février 2023

15 février : Publication au JO des arrêtés venant finaliser la transposition française du droit commun de la durabilité des bioénergies au sens de la directive n°2018/2001 RED II

2 février : Second webinaire sur la mise en œuvre de la directive "RED II" liée à la durabilité du bois énergie en France

Vous trouverez sur cette page le support, replay et relevé.

Le consortium, composé du CIBE, CNPF, COPACEL, EFF, FEDENE, FNB, FNCOFOR, FNEDT, FRANSYLVA, ONF, ONFE, UCFF et SER, a organisé le 2 février 2023 un second webinaire à destination des professionnels de la filière : producteurs/fournisseurs de bois énergie, bureaux d'études, animateurs bois énergie, énergéticiens, maitres d'ouvrage...

1er février : note à destination des députés relative à la position des acteurs de la filière forêt-bois et des collectivités locales françaises engagées dans la transition écologique sur la révision de RED II (RED III)

Dans le cadre des trilogues sur la révision de la directive RED II, les acteurs de la filière forêt bois et des collectivités locales françaises engagées dans la transition écologique souhaitent attirer l’attention des représentants du Parlement européen sur les enjeux très forts que recouvre ce texte pour l’avenir d’une gestion durable des forêts en France, qui permette de conjuguer à la fois la préservation de notre puits de carbone, la décarbonation de l’économie par les différents usages du bois et notre capacité à poursuivre le développement de la chaleur renouvelable nécessaire à l’atteinte de l’objectif de neutralité carbone en 2050.

Lire le communiqué de presse du consortium

Janvier 2023

19 janvier : Article sur "Construction 21"

Le consortium "RED II" a rédigé un article complet de présentation du contexte de la transposition de la directive "RED II" intitulé "Durabilité du bois énergie : pratiques nationales et exigences européennes".

Juillet 2022

13 juillet : Premier webinaire sur la mise en oeuvre de la directive "RED II" liée à la durabilité du bois énergie en France

Vous trouverez sur cette page le support, replay et relevé.

ADEME - Appels à projets (AAP) - EN COURS

Fonds Chaleur

Aide à l’installation de production de chaleur biomasse/bois. Pour vous aider à agir pour la transition écologique et passer au renouvelable grâce à la biomasse énergie, l’ADEME vous apporte une aide financière à la réalisation de votre installation production de chaleur à partir de biomasse.
Pour en savoir plus : https://agirpourlatransition.ademe.fr/

Appel à projets "DETER - DEcarboner le TERtiaire"

Cet appel à projets a pour objectif de promouvoir la production de chaleur renouvelable et l’amélioration de l’efficacité énergétique via le financement des études de faisabilité et des investissements.
Date-limite : 21 mars 2024
Pour en savoir plus : https://agirpourlatransition.ademe.fr/entreprises/aides-financieres/20230731/deter-decarboner-tertiaire

Autres appels à projets

Consultez tous les autres appels à projets en cours et à venir dans votre région sur ces mêmes critères.

.

ADEME - Le Fonds Chaleur

Concernant la chaleur renouvelable, l’État a confié à l’ADEME, depuis 2009, la gestion du Fonds Chaleur afin de massifier sur le territoire, les installations de production de chaleur renouvelable et de récupération et au développement des réseaux de chaleur qui leur sont liés. Il est destiné à l’habitat collectif, aux collectivités et aux entreprises.

 

Accéder aux soutiens de l'ADEME dans le cadre du Fonds Chaleur

L'ADEME vous soutient dans ces démarches :

  • L’ADEME oriente les porteurs de projets (industriels, collectivités,…) dans leurs choix grâce à ses connaissances techniques, à l’animation de son réseau d’acteurs professionnels et à ses outils (cahiers des charges, guides, fiches de référence).
  • L’ADEME attribue des aides pour accompagner la conception de projets performants : études, assistance à maitrise d’ouvrage, animation, formation, communication, évaluation,…
  • L’ADEME attribue des aides à l'investissement adaptées (subventions, aides remboursables…) pour permettre au projet d'être économiquement équilibré et de proposer un prix compétitif de la chaleur aux usagers. Les aides de l’ADEME peuvent dans certains cas se cumuler avec des aides de partenaires (Région, FEDER…) et des certificats d’économie d’énergie.

Pour vous aider à agir pour la transition écologique et passer au renouvelable grâce à la biomasse énergie, l’ADEME vous apporte une aide financière à la réalisation de votre installation production de chaleur à partir de biomasse.
Vérifier votre éligibilité et préparer votre dossier en cliquant ici.

.

EnRezo : publication de la cartographie des potentiels de développement des réseaux de chaleur et de froid

Vous trouverez sur ce lien l'accès à la plateforme EnRezo récemment mise en ligne. Ce projet piloté par le CEREMA avec le soutien de la DGEC et de l'ADEME consiste à proposer une cartographie nationale des potentiels de développement des réseaux de chaleur et de froid, identifiés sur la base de critères techniques. Pour tous les territoires de France, le projet EnRezo permet de faciliter la réalisation des études d’opportunité, des schémas directeurs (en identifiant des zones d’extension possibles) et d’engager plus rapidement des études de faisabilité sur les secteurs identifiés par les acteurs locaux.

Si l'outil a pour principal objectif d'accompagner les collectivités dans une stratégie de développement de la chaleur et du froid renouvelables, il s'adresse aussi aux bureaux d'études, aux services de l'État, aux observatoires de l'énergie ou tout propriétaire ou usager d'un site ayant une consommation ou un potentiel de valorisation de chaleur et de froid. Le CIBE a été sollicité pour suivre et alimenter son élaboration aux côtés d'autres acteurs mobilisés dans le développement des réseaux de chaleur au niveau national. Concernant la biomasse, cet outil renvoie vers l'annuaire des animateurs bois-énergie, de manière à ce que les porteurs de projets puissent être dirigés vers un conseil adapté aux enjeux locaux. 

À noter, le projet EnRezo alimentera directement les données du "Portail cartographique ENR", outil visant à appuyer les communes dans l’identification de zones potentiellement propices à l’implantation d’énergies renouvelables sur leur territoire, notamment pour définir les zones d’accélération prévues par l’article 15 de la loi relative à l’accélération de la production d’énergies renouvelables.

Des versions « expert » et « 2050 » sont en cours de développement et seront disponibles dans quelques mois. Le CIBE continuera de suivre et collaborer à ces travaux à venir.

.

Indices du bois-énergie CEEB - Derniers résultats

page1image26760896

L'équipe du CEEB (Centre d’étude de l’Économie du Bois) a publié les résultats de l’enquête trimestrielle sciages et bois énergie du 3ème trimestre 2023.


Télécharger l'ensemble des mercuriales trimestrielles ici.

.

SSD des emballages en bois - Offre Consortium SSD-EB

La démarche d’accompagnement des entreprises à la mise en place de la Sortie de Statut de Déchet des broyats d’emballages en bois est désormais assurée par Consortium « SSD – Broyats d’emballages en bois » regroupant AMORCE, CIBE, FEDENE, FEDEREC et FNB

Les prestations proposées par sont :

  • la mise à disposition d'un référentiel (mode opératoire) spécifique à la SSD emballages en bois et reconnu pour être conforme aux instructions de l'arrêté ministériel en ce qui concerne l'Assurance Qualité
  • la mise à disposition d'un kit d'outils SSD Bois à destination des plates-formes composé de fiches explicatives et de modèles de procédures à mettre en place
  • l’obtention et le contrôle de la certification auprès d'organismes certificateurs accrédités COFRAC et retenus par Eco-Bois-Emballage à l'issue d'un appel d'offres
  • une foire aux questions (FAQ) pour le partage de l'information et traiter des cas particuliers (plus de 80 opérateurs y sont déjà inscrits)
  • des formations inter ou intra-entreprises respectivement sur le management de la qualité (en salle) et le tri & la gestion des lots (sur site)

Pour en savoir plus, consultez cette page de notre site internet.

Pour en savoir plus, contactez le Comité Interprofessionnel du Bois-Energie : contact@cibe.fr - 09 53 58 82 65

.

ADOBOIS : Formation sur le suivi des performances des installations au bois - CIBE & METROL

Prochaines dates :

  • 2 - 4 juillet 2024

Environ 6 000 chaufferies bois sont en service à ce jour sur le territoire national. Après la mise en service et l'inauguration, l'exploitation au quotidien s'organise. Qu'en est-il vraiment quant aux performances du système, tant au niveau de la combustion, que du traitement des rejets (fumées, cendres…), et de la qualité de la livraison de chaleur ? Comment mieux organiser l'exploitation et la maintenance d'une chaufferie bois, afin d'optimiser les performances, la qualité de l'énergie utile livrée au client, le bénéfice environnemental et la rentabilité globale du projet ?

Pour répondre à ces enjeux, le CIBE et le Cabinet METROL propose une formation intitulée « ADOBOIS » depuis 2017. Désormais d'une durée de 2,5 jours, la prochaine session aura lieu du 4 au 6 juillet 2023 en présentiel à Paris ou en distanciel (en cas de force majeure).

Elaborée pour les professionnels souhaitant acquérir ou parfaire une connaissance méthodologique et pratique de l'exploitation, de l'entretien et de la maintenance d'une chaufferie bois-énergie, ADOBOIS est une occasion unique de connaître les règles de l'art, de l'audit, du diagnostic et de l'optimisation d'une installation, tant sur les aspects techniques, que règlementaires, financiers, économiques et environnementaux.

Renseignements et inscription sur le site internet du cabinet METROL

.

"Le bois-énergie collectif et industriel en France" - une plaquette d'information synthétique éditée par le CIBE

Cette synthèse pédagogique sous forme d'infographies a été élaborée à partir des travaux de la commission ANI par notre stagiaire Victoire Chambert-Loir. Elle présente les chiffres clés de notre filière - qui seront mis à jour chaque année :

  • objectifs et état d'avancement
  • répartition géographique
  • usages de la chaleur
  • enjeux sur la ressource, l'économie et l'environnement

N'hésitez pas à l'imprimer et à la diffuser !!

Télécharger la plaquette

.

ENERBOIS : Formation sur le montage de projets de chaufferies bois - CIBE & METROL

Prochaines dates en présentiel à Paris (ou en distanciel en cas de force majeure) :

  • 10 - 13 juin 2024
  • 16 - 19 décembre 2024

ENERBOIS, formation de 3 jours montée en partenariat avec le cabinet METROL, s’adresse aux professionnels souhaitant acquérir ou parfaire une connaissance méthodologique et pratique du montage de projets bois-énergie. Fondée sur l'expertise du CIBE et de ses adhérents dans le domaine du montage de projets de chaufferies bois, ENERBOIS est une occasion unique de connaître les règles de l’art, depuis le montage technique, économique, financier et juridique des projets, jusqu’à l’exploitation des installations. Elle répond aux exigences pour obtenir la qualification "Reconnu Garant de l'Environnement" ou RGE.

Depuis 2012, plus de 250 stagiaires ont bénéficié de cette formation et ont exprimé leur satisfaction. 

Renseignements et inscription sur le site internet du cabinet METROL

.

Menaces envers les travailleurs forestiers et destruction de leurs matériels

Juillet

France Bois Forêt invite les travailleurs forestiers à prendre connaissance des démarches existantes pour lutter contre les atteintes auxquelles ils sont confrontés sur leurs chantiers et regroupées dans le flyer "La lutte contre les atteintes à la filière forêt-bois" publié par la Gendarmerie.
« Au-delà des flyers, l’idéal est malgré tout que les opérateurs s’identifient et se rencontrent localement avec les forces de Gendarmerie. » précise Jean-Michel SERVANT, Président de France Bois Forêt.

.

Mai

En réponse aux menaces perpétuelles que subissent les travailleurs forestiers, Julien Denormandie, Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, et Gérald Darmanin, Ministre de l'Intérieur, ont rédigé un courrier le 6 mai pour condamner fermement ces actes de malveillance et assurer "la pleine mobilisation" des services de leurs ministères pour garantir aux acteurs de la Filière Bois la sécurité dans l'exercice de leur métier. 

.

Mars 2022

Le problème des actes de vandalisme et d’incivilité commis sur des matériels d’exploitation et à l’encontre de certains personnels ayant été soulevé lors des Assises de la forêt et du bois, les participants aux Assises ont publié le 8 mars une déclaration commune de soutien aux travailleurs en forêt victimes d’agression.
Quatre ONG environnementales signataires de cette déclaration commune ont publié une déclaration complémentaire visant à rappeler que, malgré les divergences de point de vue et les désaccords au sujet de l'exploitation forestière, "le respect des biens, des personnes et du dialogue entre les parties prenantes intéressées à la forêt, doit être garanti en toute circonstance", et à condamner "toutes les violences à l'égard de tout acteur du débat forestier, de quelque nature qu'elles soient."

Après la clôture des Assises de la forêt et du bois du 16 mars, la Coopérative forestière CFBL a été victime d'un incendie criminel perpétré sur un engin forestier dans la nuit du 17 mars sur la commune de Brassy (58), et ce après que la Gendarmerie ait enregistré des menaces de mort à l’encontre des forestiers de cette coopérative.

.

Situation géopolitique en Ukraine : impacts sur la filière bois-énergie et réponses apportées

Analyses des professionnels de la filière

Dans la crise énergétique actuelle, la filière bois énergie (première énergie renouvelable de France) est extrêmement sollicitée afin de concourir à l’objectif de renforcement de notre autonomie énergétique. La continuité de service a réussi à être maintenue malgré une hausse massive et soudaine des volumes et des coûts de production. La filière a su faire preuve de résilience une fois de plus face à cette seconde crise mais cette situation génère un certain nombre de conséquences relevées dans la note en ligne ici (version du 15 avril 2022).

Le Conseil d'Administration du CIBE et la commission APR (Approvisionnement des chaufferies et biocombustibles) continuent de suivre et d'analyser la situation en étroite collaboration. 

La FNCCR a commenté la note du CIBE dans sa lettre d'information du 22 juin 2022 en ligne ici.

 

Propellet France a analysé la situation du granulé de bois spécifiquement et les actions des professionnels de la filière :

.

 

mardi 12 mars 24
  • Réunion de la commission ANI du CIBE
    réservée aux adhérents

lundi 18 mars 24
  • Webinaire ADEME/CIBE "Enjeux de la qualité de l'air et impact des petites chaufferies biomasse"

    A destination des animateurs bois-énergie et opérateurs Contrat Chaleur Renouvelable de l'ADEME
    Pour en savoir plus, contactez Elodie PAYEN e.payen[at]cibe.fr

mardi 19 mars 24
  • Réunion de la commission MOP du CIBE
    réservée aux adhérents

jeudi 28 mars 24
  • Formation "Réglementation applicable aux installations de combustion et à leurs émissions atmosphériques (rubriques 2910/3110)"

    Organisé par le CITEPA
    Pour en savoir plus.

jeudi 25 avril 24
  • LYON (69) - Formation "SOLUTIONS BOIS ÉNERGIE : MIEUX LES PRESCRIRE DANS VOS PROJETS"

    Organisé par FIBOIS AURA
    Pour en savoir plus.